SOCIÉTÉ VAUDOISE DES PÊCHEURS EN RIVIÈRES

Plan de repeuplement – Production

  Missions de la SVPR



Sur 40 sections que compte la SVPR, 35 procèdent à des activités de production ou de mise à l'eau, 14 exploitent un ou plusieurs ruisseaux pépinières, 23 exploitent des installations piscicoles (bassins ou canaux) et 5 accueillent des œufs pendant leur incubation.

31 sections participent à l'immersion des truitelles dans les cours d'eau.

Sept sections élèvent des poissons de plus d'une année qui nécessitent une présence quotidienne dans les installations et quatre d'entre elles ont la responsabilité de stabuler des géniteurs sauvages, prélevés dans les cours d'eau de leur région par les gardes-pêche permanents. Ces géniteurs produisent des œufs qui sont fécondés en pisciculture durant l'hiver et qui constituent le début de la chaîne du repeuplement.

Les œufs sont répartis dans cinq écloseries pour leur incubation qui nécessite une attention quotidienne. La durée d'incubation varie selon la température de l'eau et on compte qu'il faut un total de 420°C jusqu'à l'éclosion, ce qui représente 60 jours dans une eau à 7°C, 84 jours pour une eau à 5°C ou 105 jours dans une eau à 4°C.

Pour couvrir le Plan de Repeuplement 2018, il fallait au moins 1'559'000 œufs de truites fario et 121'000 œufs de truites lacustres.

La planification de la production annuelle est confiée à la Commission technique de repeuplement (CTR) de la SVPR qui établit une fiche de commande pour chaque section, sur la base d'un contrat reconductible tacitement chaque année. La CTR établit un calendrier des récoltes en accord avec les gardes-pêche permanents qui procédent au comptage par pesée des poissons récoltés. Une fiche de production établie par la section et visée par le garde-pêche est alors transmise à la CTR pour paiement.

En cas de problème de maladie ou de mortalité dans leurs installations, les sections doivent immédiatement en informer la CTR et le garde-pêche permanent de la circonscription.