P êcher dans le canton de Vaud
Permis et législation
BON À SAVOIR
En Suisse, la régale de la pêche appartient aux cantons. Ces derniers, en conformité avec la loi fédérale sur la pêche, établissent des lois cantonales sur la pêche, complétées par des règlements d'application et des dispositions annuelles, bisannuelles, trisannuelles ou plus.
La Loi Fédérale sur la Pêche (LFP) définit entre autre les espèces piscicoles protégées en Suisse et les tailles minimales de capture. Les cantons ne sont pas autorisés à fixer des tailles minimales de capture inférieures à celles figurant dans la loi fédérale. Ils peuvent par contre être plus restrictifs et fixer des tailles minimales de capture supérieures à celles qui figurent dans la loi fédérale, par exemple pour favoriser la reproduction d'une espèce.
Il convient donc d'appliquer les lois en vigueur dans le canton où l'on pratique la pêche.

D'une manière générale, l'utilisation d'hameçons munis d'un ardillon est interdite en Suisse, de même que l'utilisation de poissons d'appât vivants.

Les cantons peuvent, dans certaines circonstances, autoriser l'usage de l'ardillon et des poissons d'appât vivants. Ces mesures ne peuvent s'appliquer qu'aux personnes détentrices d'une attestation de compétence.

Pêche sans permis

Les personnes qui pratiquent la pêche sans permis sont soumises aux lois sur la pêche et aux restrictions liées à la pêche sans permis. Elles doivent connaître la législation en vigueur.

Législation
Dans le canton de Vaud, il existe une législation différente pour
  • la pêche dans les rivières, petits lacs et étangs ;
  • la pêche dans le lac Léman ;
  • la pêche dans le lac de Neuchâtel ;
  • la pêche dans le lac de Morat ;
  • la pêche dans les lacs de Joux, Brenet et Ter.

Chacune de ces législations donne lieu à des permis spécifiques.

Permis de pêche

Pêche en rivières, étangs, lacs de montagne et lac de Bret

Pêche dans les lacs Léman, de Neuchâtel, de Morat, de Joux, Brenet et Ter

Pêche libre (sans permis)

Articles de loi et information complémentaire pour les permis de courte durée.

 

Voir aussi le site officiel de l'Etat